Votre nuit au musée
Actions ! Publié le 16 Mai 2017

Votre nuit au musée

Vous êtes insomniaque, vous vous posez plein de questions sur tout, vous avez toujours rêvé de découvrir les chefs d’œuvre de notre patrimoine by night… Ce samedi 20 mai, la Nuit européenne des musées a été conçue pour vous. Des dizaines de musées sont à découvrir ou à redécouvrir dans la région. Animations et ambiance nocturne garanties. Voici nos trois coups de cœur :

La plus électrique. Dis maman, comment on fabrique l’électricité ? Oups… Pas de panique, courez au musée EDF Electropolis de Mulhouse et découvrez tout sur la fée électrique. Au théâtre de l’électrostatique, vous êtes même invité à quelques expériences : on se fait dresser les cheveux sur la tête ou on s’enferme dans une cage de Faraday à l’abri de toute décharge électrique. De 14h à 23h, la visite est libre et gratuite.

La plus folle. A la sortie de Barr, au bord du vignoble, la Folie Marco est une maison mi seigneuriale mi bourgeoise construite au dix-huitième siècle et habitée par des familles de la cité jusqu’à la moitié du vingtième siècle. Cette demeure, encore entièrement meublée et décorée, comme si elle était toujours habitée, est devenue le Musée de la Folie Marco. A l’occasion de la nuit des musées on fait le tour du propriétaire à la recherche d’objets mystères qui permettront de résoudre quelques mystères. Le musée est ouvert gratuitement de 18h à 23h.

La plus énigmatique. Entre 1767 et 1826, le pasteur Oberlin fut le bienfaiteur de la haute vallée de la Bruche : construction de routes, propagation de nouvelles pratiques agricoles, développement des métiers à tisser et de l’enseignement. Aujourd’hui le presbytère de Waldersbach est devenu l'un des musées les plus originaux d’Alsace : on y découvre autant qu’on y expérimente les convictions et les passions de cet humaniste touche-à-tout. Dans la nuit du 20 mai, de 20h à 1h, le visiteur du Musée Oberlin devient enquêteur pour tenter de découvrir l’énigme d’un crime qui fut perpétré en 1785 dans la forêt de Rothau. L’entrée est libre.

Thématique(s) :
Culture Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement