À Ungersheim le roi, c’est le cochon
Coup de Coeur Publié le 11 Mai 2015

À Ungersheim le roi, c’est le cochon

Si vous n’aimez pas les fêtes populaires, passez votre chemin. Ici la fête dure longtemps : elle a commencé le 7 mai, elle s’achèvera le 17 mai par l’enterrement de la fête. Vous êtes à la 48ème édition de la fête du cochon d’Ungersheim. Au programme, des bals, des bals et encore des bals, du rock, du hard, de la country, du disco, une soirée big mousse, l’élection de miss Schiffala, des courses à pied, avec des chiens (c’est la célèbre caninature), un parcours sportif pour les enfants organisé par les pompiers, des expositions de modélisme et de Coccinelles (VW)... Mais à Ungersheim, jusqu’au 17 mai, le roi de la fête c’est le cochon : lui aussi a droit à sa course sur cochondrome où les porcelets jouent la victoire dans une jolie pagaille. Et au repas du soir et du midi (uniquement le dimanche et le jeudi) le porc est servi à toutes les sauces : en palette, en jarret, en joue, en salade… 300 bénévoles et une dizaine d’associations de la commune ont travaillé des mois durant pour préparer ces huit jours de folie. Et n’oubliez pas : dans le cochon, tout est bon !

Crédit photo: L'association de la fête du cochon

Thématique(s) :
Gastronomie Sport
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement