Un rotor dans le sapin
Actions ! Publié le 05 Décembre 2017

Un rotor dans le sapin

C’est quand Noël ? Le Centre International d’Art Verrier de Meisenthal répond à cette question cruciale en lançant sa boule de Noël 2017 en forme d’engrenage d’horlogerie.

Selon une légende verrière, l’année 1858 fut une terrible année de sècheresse, à tel point que, quand Noël arriva, les fruits manquèrent pour décorer le sapin. Un souffleur de verre décida alors de produire lui-même quelques boules de verre. Ainsi naquit la tradition de la boule de Noël. Au-delà de la légende, une chose est sûre : en 1999 le Centre International d’Art Verrier (CIAV) de Meisenthal décida de réveiller cette antique tradition des boules de Noël de Goetzenbruck et lança une « ligne éditoriale » annuelle. Chaque année, le CIAV confie à un ou des designers la création d’une boule de Noël contemporaine.

Comme un engrenage d’horlogerie

Il y eut le cumulus, le kilo, le vroum… En 2017, les designers Hellène Gaulier et Gwenolé Gasnier, proposent le rotor. Une boule de Noël, en forme d’engrenage d’horlogerie, comme la pièce d’une grande horloge qui permettrait enfin de répondre sans risque d’erreur à la question si importante pour les enfants : c’est quand Noël ? Grâce au rotor de verre de Meisenthal, que les deux designers ont même intégré dans un Noelomètre, plus moyen de se tromper : la machine apportera la réponse exacte. Mais on peut aussi, tout simplement accrocher le rotor dans le sapin… peut-être qu’il ne dit pas l’heure, mais il en dit beaucoup sur le temps de Noël.

Crédits photo : Centre International d'Art Verrier

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement