Un papi conteur
Coup de Coeur Publié le 23 Janvier 2015

Un papi conteur

Quand il se présente aux enfants, en début d’année, François Edwards leur dit : « Je suis amoureux. » Alors les enfants le regardent avec des grands yeux, et il précise : « Je suis amoureux des livres. » Et là, les yeux grandissent encore…

François Edwards est un des 130 bénévoles haut-rhinois de l’association Lire et Faire Lire pilotée par la Ligue de l’Enseignement, dont l’objectif est d’ouvrir les plus jeunes générations à la lecture. Les livres sont toute la vie de François : il en possède 20000 ! « Ils m’ont sauvé », insiste-t-il. Quand il a pris sa retraite en 2010, après avoir travaillé pendant des années à la formation et à l’accueil de personnes en situation de handicap et d’illettrisme, il lui a suffi d’une émission de télévision au cours de laquelle le romancier Alexandre Jardin présentait l’association Lire et Faire Lire qu’il avait créée, pour se décider. Il allait devenir conteur.

« La lecture, c’est une façon merveilleuse de partager avec les enfants, raconte François. On peut jouer avec un livre, s’amuser, le lire à l’envers. Ca permet aux enfants de s’évader, ça les calme. » Trois après-midi par semaine, François rencontre une bonne soixantaine d’enfants de la maternelle au CP. Ce vendredi, dans la jolie école de l’Illberg à Mulhouse, il a choisi de leur lire « Le loup conteur » : l’histoire d’un loup affamé qui se fait des amis grâce aux livres. « C’est quoi un conteur », lui demandent en cœur les six enfants assis autour de lui.

- Un conteur, c’est quelqu’un comme moi », répond François. Il ouvre le livre sur la première double page : on voit un loup qui se promène dans un village avec un baluchon rouge à l’épaule. Et l’histoire commence : « Un loup marchait depuis plusieurs jours quand il arriva dans un petit village… »

 

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement