Top 3 des plus beaux lacs du coin
Coup de Coeur Publié le 05 Juillet 2016

Top 3 des plus beaux lacs du coin

Petits ou grands, naturels ou artificiels, verts, bleus, blancs ou noirs… entre Alsace, Franche-Comté et Lorraine, les lacs font aussi le charme du massif vosgien. Nous vous en proposons trois qui valent vraiment le détour et une halte.

Le plus alpin. A 1066 mètres d’altitude, le lac du Forlet, aussi connu sous le nom de lac des Truites, est le plus haut des Vosges. Sa belle couleur bleue turquoise nichée dans un ancien cirque glaciaire dominé par les falaises granitiques du Gazon du Faing lui donne un petit air alpestre. On peut presque y accéder en voiture, mais on vous recommandera de l’aborder à pied, en démarrant du collet du lac Vert sur la route des Crêtes. On commence par le haut et les chaumes du Gazon du Faing très fleuries en début de saison. On plonge vers le lac du Forlet, où la petite halte à la ferme auberge est toujours très appréciée. On se dirige ensuite vers le lac Vert, d’où on remonte vers le point de départ. Un très joli deux en un faisable en deux heures.

Le plus petit des grands. Les lacs de Gérardmer, Longemer et Retournemer sont sûrement les plus connus des lacs vosgiens. Si les deux premiers sont les deux plus grands lacs naturels du massif, le lac de Retournemer est le plus petit, le plus discret et peut-être le plus charmant des trois. Cet ancien lac glaciaire aux eaux d’un bleu profond est le point de départ tout indiqué d’une petite balade qui vous mènera aux bouillonnantes cascades de Charlemagne, qui alimentent les trois lacs en aval. Les chutes d’eau sont accessibles en une quinzaine de minutes par un sentier qui serpente sous une belle et fraiche forêt de feuillus et de conifères.

Les plus « finlandais ». Sur le versant franc-comtois des Vosges, entre le Ballon de Servance et la Vôge, les glaciers du quaternaire, en se retirant, ont laissé la place à d’innombrables étangs de toutes les tailles et de toutes les formes, imbriqués les uns dans les autres : c’est la région des 1 000 Etangs. Les uns sont cachés dans les grandes forêts, d’autres sont entourés de prairies ou de landes de bruyères, d’autres enfin sont protégés par de vastes tourbières abritant des espèces végétales ou animales inconnues ailleurs. On passe de l’un à l’autre à l’aide de nombreux sentiers, longeant ou traversant les ruisseaux qui les alimentent en eau vive. Un étonnant paysage aux airs de grand nord scandinave qui vaut à la région son surnom de « Petite Finlande. »

Crédits photos :

Lac Retournemer par J. Solvery, C. Liévaux  (photo de couverture) 

Ecromagny par Office de Tourisme des Mille Etangs

Thématique(s) :
Loisirs Nature
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement