Le séchoir à tabac ne partira pas en fumée
Coup de Coeur Publié le 03 Mai 2018

Le séchoir à tabac ne partira pas en fumée

Il ne manquait plus que lui : le séchoir à tabac de Lipsheim rejoint la très riche collection des bâtiments patrimoniaux de l’agriculture alsacienne de l’Ecomusée d’Alsace. Visite de chantier.

Patrimoine alsacien

Il fut un temps, avant le maïs, où la culture du tabac occupait une part très importante des surfaces agricoles de la plaine d’Alsace. Et donc, une fois que le tabac était récolté, on piquait les feuilles une par une, on les accrochait sur des fils, façon guirlandes, et on les mettait à sécher dans de grandes et hautes bâtisses, entrouvertes à tous vents : c’était les séchoirs à tabac. Aujourd’hui ces bâtiments très emblématiques du patrimoine agricole alsacien ont malheureusement presque tous disparu… presque tous sauf celui de Lipsheim, au sud de Strasbourg.

A découvrir à l’Ecomusée d’Alsace

Compte tenu de son état un peu branlant, les propriétaires ont décidé de l’offrir à l’Ecomusée d’Alsace. Avec le soutien de la Fondation du Patrimoine, et en partenariat avec l’association d’insertion « Patrimoine et Emploi », l’édifice a d’abord été consolidé, les pièces du grand colombage ont été numérotées et le démontage méticuleux a commencé le 9 avril, avant un remontage sur le site de l’Ecomusée durant l’été prochain. Le chantier un peu périlleux ne sera pas accessible mais bien sûr visible du public, qui pourra en suivre l’évolution poutre par poutre et tuile par tuile.

Une fois remonté, les visiteurs pourront visiter ce très beau séchoir, d’une hauteur de 12 m et datant du début du XIXème siècle, et redécouvrir un des aspects majeurs de l’agriculture régionale.

 

Vous pouvez faire un don pour le sauvetage du séchoir à tabac de Lipsheim : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/sechoir-a-tabac-de-lipsheim

 

 

Crédits photo : Dominique Tomasini, Ecomusée d'Alsace, Fondation du Patrimoine

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement