La reine des voitures de collection
Coup de Coeur Publié le 20 Novembre 2017

La reine des voitures de collection

Rutilante et fière, elle est juchée sur un podium rouge au cœur de l’espace chefs-d’œuvre de la Cité de l’Automobile de Mulhouse : c’est la Bugatti Royale type 41 « Coupé Napoléon ».

Tout impressionne. Les dimensions d’abord : 6 m de long, presque 3 tonnes. La silhouette toute en courbes et en lignes tendues. Le poste de pilotage est découvert à l’avant d’un pavillon tout en transparence. Les couleurs sont le noir et l’inimitable bleu Bugatti. L’avant semble infini : le capot couvre un moteur de 8 cylindres en ligne de près de 13 litres, développant 300 chevaux, capable d’emporter la bête à 200 km/h. « C’est la plus belle voiture du monde », n’hésite pas à revendiquer Martin Biju-Duval, le directeur de la Cité de l’Automobile.

La voiture de collection la plus chère du monde

Le modèle exposé à Mulhouse, parmi quelques Rolls Royce, Panhard Levassor, Delahaye, était la voiture personnelle d’Ettore Bugatti. Elle exprime à elle seule le programme industriel du constructeur : « Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher. » Sauf que ce fut peut-être justement la voiture de « trop ». Construite dans l’usine de Molsheim entre 1926 et 1933, elle ne résiste pas à la grande dépression de 1929. Trop chère ! La voiture des rois n’est en fait achetée par aucun roi. Seules six Bugatti Royale type 41 « Coupé Napoléon » sont vendues. Celle qui est exposée à Mulhouse passe pour être la voiture la plus chère du monde : au-delà de 50 M € ! Il y a quelques années, un bouchon de radiateur de Bugatti Royale, surmonté d’un éléphant en argent, a été vendu aux enchères pour la très coquette somme de 238 000 €. Juste le bouchon de radiateur ! « Mais attention, avertit Martin Biju-Duval, la Bugatti Royale de la Cité de l’Automobile n’est pas à vendre. » On regarde juste… et, si on veut, on compare avec la Bugatti Veyron exposée un peu plus loin : la petite sœur, toujours produite à Molsheim, est actuellement la voiture la plus rapide du monde… et aussi la plus chère. Les couleurs sont les mêmes : le noir et le bleu Bugatti. La forme de la calandre est également presque la même. L’esprit aussi est le même : rien n’est trop beau…

Retrouvez toutes les infos sur le site de la Cité de l'Automobile de Mulhouse : http://www.citedelautomobile.com/

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement