Les quatre mains vertes de Pia et Alain
Coup de Coeur Publié le 29 Mai 2017

Les quatre mains vertes de Pia et Alain

A Walbourg, à la sortie de la Forêt de Haguenau, quand on pénètre dans l’Outre Forêt, Pia et Alain ont créé un jardin qui leur ressemble. Des années de travail, d’imagination et de passion pour parvenir à un des jardins les plus insolites d’Alsace, dont ils vous livrent quelques secrets au débouché de la Porte de Lune.

Au début, en 2005, ils se sont installés à Walbourg pour trouver du calme et renouer avec la nature. Et petit à petit, les deux amateurs de jardinage sont devenus des pros reconnus, écoutés… et admirés. A leur arrivée, sur le terrain de 17 ares, poussait un petit bois de pins et de bouleaux. Pia et Alain ont commencé par enlever les arbres morts, ils ont dessouché, aplani, tondu… jusqu’à ce que l’herbe se transforme en un beau gazon. Et puis est venu le temps de la bêche, de la pioche et des plantations : entre les arbres, le long des clôtures… Si bien qu’en à peine dix ans, le Jardin chez Pia et Alain est devenu un des plus courus des amateurs d’Alsace et d’ailleurs, parmi lesquels quelques botanistes venus de très loin pour s’émerveiller sur quelques plantes très rares que Pia et Alain ont sauvé de l’oubli, telles que le méta séquoia redécouvert en 1939, planté au fond du jardin.

Car derrière le couple de jardiniers se cachent deux collectionneurs passionnés : ils sont aujourd’hui à la tête d’un petit domaine, qui compte plus de 500 espèces différentes : des érables, soixante-treize sortes d’hostas très appréciés des horticulteurs britanniques en raison de la variété de leurs feuillages, une vingtaine de rosiers grimpants ou de pivoines, des hortensias, des epimedium poétiquement appelés la fleur des elfes, des staphylea dits faux pistachiers, des heptacodium ou « sept fils du ciel » en raison des sept fleurs qui poussent au bout de chaque branche et qui ont l’avantage de fleurir à la fin de l’été. Et même les très mystérieuses plantes à Coca et plantes à Nutella (!!!) très appréciées des jeunes visiteurs… « Notre jardin est comme nous, explique Alain : quand on fait quelque chose on le fait à fond. »

Et quand ils ne font pas leur jardin, ils font quoi Pia et Alain ? A votre avis ? Bien sûr, ils se reposent dans leur petit paradis. Vous les trouverez dans le jardin zen, au bord du bassin ou dans un des recoins du jardin anglais. « Ce n’est pas nous qui formons les bouchons sur les autoroutes, sourit Pia : nous faisons du tourisme dans notre jardin. » Et ils vous attendent tous les après-midis d’été et du début de l’automne et bien sûr ce weekend des 4 et 5 juin, à l’occasion des Rendez vous aux Jardins. Sortez des sentiers battus, faites un détour chez Pia et Alain.

Thématique(s) :
Nature
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement