Promenons-nous dans les vignes !
Actions ! Publié le 13 Septembre 2017

Promenons-nous dans les vignes !

Quel meilleur moment pour se promener dans les vignes que le mois de septembre ? Les vendanges battent leur plein et le vignoble livre son trésor, juste avant de se parer des ors de l’automne. Nous vous avons dégotté trois jolies balades vigneronnes.

Le balcon de la Couronne d’Or

Au départ de Wolxheim, le long du canal de la Bruche, le chemin s’élève vite vers le Horn et sa statue du Sacré Cœur dominant la plaine d’Alsace : la vue, par temps clair, est imprenable vers Strasbourg et la flèche de sa cathédrale, dressée devant la Forêt Noire, qui file vers le sud. On poursuit vers la chapelle d’Altbronn, dont le clocher émerge des vignes, avant de remonter vers Dahlenheim et de plonger dans les beaux vallons viticoles du Silberberg. On donne raison à Louis XIV, qui, selon la tradition, s’écria en découvrant l’Alsace depuis le col de Saverne : « Quel beau jardin ! » (2 heures)

Au pays du Klevener

Le klevener de Heiligenstein est une des merveilles du vignoble alsacien. On le dit cousin du gewurztraminer. Ses vendanges tardives sont très appréciées au moment du dessert. Importé du Tyrol au 18ème siècle, il n’est plus cultivé que dans ce village du pays de Barr. L’itinéraire part du centre de Heiligenstein vers les collines plantées de vignes qui s’élèvent doucement jusqu’aux ruines de l’abbaye de Truttenhausen, sur les premiers contreforts du Mont-Sainte-Odile. Le sentier ensuite file vers la forêt du Laegerwald, et redescend vers le vignoble. (2 heures)

Les trois châteaux de Ribeauvillé

Ribeauvillé ne serait pas Ribeauvillé sans ses trois châteaux : Ribeaupierre, Giersberg et Saint-Ulrich sont autant les veilleurs de la cité médiale que les signaux très aériens de sa skyline. Le chemin part du bas de la bourgade que l’on traverse dans toute sa longueur, et grimpe jusqu’au Saint-Ulrich. Les puristes font un (petit) détour jusqu’au Girsberg avant de s’élever jusqu’au Ribeaupierre : vue à couper le souffle sur les Vosges toutes proches, le vignoble, la plaine et au loin la Forêt Noire. On continue par les grandes forêts du Renk et du Schlusselstein, avant de redescendre par les vignes du grand cru Osterberg. (3 heures)

 

Crédits photo : Tourisme en Alsace

Thématique(s) :
Nature
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement