Au nom du théâtre alsacien…
Portrait Publié le 28 Février 2018

Au nom du théâtre alsacien…

Joël Irion est un des auteurs les plus prolifiques du théâtre alsacien. A l’occasion du Friehjohr fer unseri Sproch 2018, rencontre avec un amoureux fou de la langue alsacienne.

Auteur alsacien

Quand il n’est pas dans son bureau de l’Hôtel de Police de Strasbourg, où il pilote la communication de la Police Nationale dans le Bas-Rhin, Joël Irion est au théâtre. Et pas n’importe quel théâtre : le théâtre alsacien. « J’ai d’abord été comédien, raconte-t-il, mais comme j’ai un côté sale gosse, j’avais tendance à critiquer les pièces qu’on me donnait à jouer. Jusqu’à ce qu’un jour, un metteur en scène me dise : ‘’Tu n’as qu’à écrire tes pièces.’’ » Et il s’y est mis. D’abord des sketches qui rencontrent un vif succès et puis une première comédie en 2007 : Im Nàme vùm G’setz (Au nom de la loi). L’histoire d’une perquisition matinale, un interrogatoire au commissariat de police, l’enquête et le final au tribunal. La pièce devient vite un des best sellers de la scène alsacienne et est jouée plus de soixante-dix fois.

Metteur en scène

Joël Irion enchaine avec un western théâtral, Wild West Charivari, et, depuis lors, écrit quasiment une pièce par an. La onzième est sur le clavier. Acteur, auteur, il ne lui restait plus qu’à mettre en scène. Nouvelle étape qu’il franchit avec joie : « J’aime lancer des défis aux comédiens. » Et après avoir couru les scènes alsaciennes, le voilà qui court les médias : pour la beauté de la langue toujours ! On l’entend dans le Dreieckerwetz (le coin des blagues sur Dreieckland), on le voit dans le Bàbbelplàtz de France 3. On le retrouve dans le Puits aux blagues du festival Summerlied dans la forêt enchantée d’Ohlungen. Tant et si bien que Joël Irion publie son propre recueil de blagues alsaciennes, Lach dr’e Scholle.

Ses récompenses

Un tel engagement en faveur de la culture alsacienne valait quelques récompenses. C’est chose faite en 2005 avec un Schwälmele, remis à l’occasion du Friehjohr fer unseri Sproch. Et à nouveau en 2017, avec un autre Schwälmele, remis cette fois à la Police Nationale pour sa communication en alsacien. Et qui on retrouve aux manettes de cette dernière ? Joël Irion bien sûr, dont les auditeurs de France Bleu Alsace apprécient les conseils quotidiens de sécurité routière ou domestique… et toujours uf elsässisch natîrlig.

 

Retrouvez toutes les infos et dates du festival sur le site du Friehjohr fer unseri Sproch.

Thématique(s) :
Culture
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement