Les jeunes nettoyeurs de la Ballastière
Évènement Publié le 05 Octobre 2015

Les jeunes nettoyeurs de la Ballastière

Ce 30 septembre au matin, ils sont une petite douzaine de collégiens du collège du Ried de Bischheim avec leur professeur, Katia Meyer, au bord de la Ballastière. Au programme : nettoyage des rives du plan d’eau. Les adolescents sont équipés d’un gilet blanc marqué aux couleurs de l’opération « Nettoyons la nature » initiée par les Centres E. Leclerc, de gants solides et de sacs poubelle. Au début, bon nombre des jeunes rechignent et trainent un peu les pieds. Et puis très vite, ils trouvent leurs premiers déchets. Plus ils en trouvent, plus ils veulent en trouver. Et finalement tout le monde court dans tous les sens à la recherche de ses « trésors ». En 1 h 30, les collégiens ont ramassé plus de 600 déchets : des mégots à la pelle, des canettes, des bouteilles d’alcool, des pièces de voiture, un meuble en bois, une plaque d’immatriculation de moto, beaucoup de verre…

Katia Meyer, à l’initiative de l’opération au sein du collège du Ried depuis 2012, a atteint son objectif : mobiliser plus de 200 personnes. Cette année, ils étaient 210 : toutes les classes de 6ème, les classes de Segpa, les élèves d’Ulis et du Sifas et 8 enseignants. Outre la Ballastière, ils ont nettoyé les abords du collège, les rives du canal et de l’Ill. D’année en année, l’armée des nettoyeurs ne cesse d’augmenter : 20 en 2012, 40 en 2013, 80 en 2014. L’objectif de Katia Meyer pour 2016 : atteindre les 600 participants en mobilisant plus d’enseignants ainsi que les familles en prévoyant une journée de nettoyage pendant un weekend. « En 2012, lors d’une journée pédagogique, j’avais été effarée de constater que les élèves jetaient leurs emballages par terre. C’est ce qui a déclenché la mobilisation. En quatre ans, nous avons déjà fait déjà beaucoup de progrès. Mais il faut continuer, mobiliser plus de monde. »

Pour la référente éducation au développement durable du collège du Ried, l’opération des 29 et 30 septembre n’est pas qu’un coup. Elle s’inscrit dans un projet plus vaste « Devenir éco-citoyen » porté par le collège : customisation d’éco poubelles rigolotes, institution d’éco délégués, qui veillent par exemple à ce que leurs copains et copines ne jettent rien dans la cour, et beaucoup d’autres actions de sensibilisation à la question des déchets. Les phrases entendues autour de la Ballastière de la part de promeneurs ou joggeurs, ce 30 septembre, devraient encourager les collégiens à persévérer : « C’est bien ce que vous faites. Merci beaucoup ! »

Crédits photos : Collège du Ried

Thématique(s) :
Environnement Nature
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement