Le facteur d’orgues à Sarre-Union
Portrait Publié le 15 Janvier 2018

Le facteur d’orgues à Sarre-Union

Facteur d’Orgues…c’est un métier rare qui consiste à démonter et remonter un orgue pièce par pièce pour qu’il retrouve ses meilleures tonalités. Un métier d’exception choisi par Julien Marchal : facteur d’orgues et chef d’entreprise à seulement 26 ans.

Un chef d’entreprise Compagnon du Devoir

Julien Marchal a une passion : les orgues. Il en joue depuis l’âge de 10 ans et il est aujourd’hui capable de les entretenir, de les réparer et même de les construire. Après une formation aux Compagnons du Devoir de Nancy, il est devenu facteur d’orgues chez Koenig, à Sarre-Union. D’abord comme salarié auprès d’Yves Koenig, son patron, qui lui a tout appris et aujourd’hui, comme dirigeant de l’entreprise qu’il vient de reprendre… à seulement 26 ans !

Un savoir-faire d’exception

La petite entreprise compte neuf salariés. Ils sont ébéniste, menuisier, sculpteur ou doreur, tuyautier, mécanicien, harmoniste, électricien et connus dans le monde entier : à Toul ou à Saint-Malo, en Allemagne voisine, à Vienne, à Osaka et bientôt à Schluderns, dans le Tyrol italien…

Un savoir -faire particulier, connu et remarqué, puisqu’en décembre dernier, le maître et l’élève ont reçu du ministère de la Culture le titre de maître d’art. Un titre qui valorise la transmission et le maintien de savoir-faire d’exception. « Il aurait été dommage » comme l’explique Julien Marchal, « de voir ce patrimoine disparaitre et avec lui, les métiers qui le font vivre. »

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement