Le dimanche d’or de Gérardmer
Évènement Publié le 04 Avril 2017

Le dimanche d’or de Gérardmer

Elle tient du Carnaval après l’heure et du corso fleuri. C’est la Fête des Jonquilles, qui une fois tous les deux ans donne un sacré coup de soleil à Gérardmer. Ce jour là, une trentaine de chars entièrement décorés avec des jonquilles parcourent les rues de la cité vosgienne devant des dizaines de milliers de spectateurs quelque fois venus de très loin pour assister à cette grande parade jaune. En moyenne chaque char compte près de 200 000 fleurs. Sortez vos calculettes : pour trente chars, ça fait 6 millions de jonquilles… toutes cueillies à la main les jours précédant la fête dans les prairies entourant la ville par 1 500 enfants des écoles et membres des associations locales. Car c’est le vrai miracle de Gérardmer : tous les ans, en avril, les jonquilles poussent par millions et la montagne se couvre d’or.

Une fois cueillies et rassemblées en bouquets, toutes ces jonquilles sont piquées une par une sur les différents chars qui paraderont le dimanche. C’est la nuit du piquage organisée la veille de la manifestation. Toutes les petites mains – et aussi les grosses – sont bienvenues. Pour les aficionados, c’est le meilleur moment de la fête. On pique en musique, on se réconforte avec des rasades de vin chaud et la structure grillagée des chars prend forme et couleur… jaune. Et le dimanche midi, en attendant le départ du cortège à 14h30, vous pourrez déguster le fameux menu de printemps du restaurant Le Lido. Les années précédentes, on a vu un hélicoptère, une abeille, une voiture de course, une ruche, le Manneken-Pis, un éléphant précédé de deux tigres, Jimmy Hendrix… et bien sûr le char royal sur lequel trône la reine des jonquilles entourée de ses deux dauphines.

 

La 48ème Fête des Jonquilles 2017 a lieu le weekend des 8 et 9 avril.

 

Crédits photo :  Société des Fêtes de Gérardmer

 

Thématique(s) :
Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement