La crêpe des Alsaciens
Coup de Coeur Publié le 04 Février 2016

La crêpe des Alsaciens

Les Alsaciens aussi ont leurs crêpes : ce sont les Eierkueche, reines de la Chandeleur, du Mardi Gras ou de la Mi-carême. Rien de plus facile à faire !

Pour environ six crêpes, compter :

- 4 œufs

- 100 g de farine

- ¼ de litre de lait (certains y ajoutent une pointe d’eau gazeuse… de Carola)

- ½ paquet de levure chimique

- du sel, du poivre et de la ciboulette.

On mélange la farine et la levure en incorporant le lait (ou l’eau) et les œufs. On ajoute le sel, le poivre et la ciboulette : c’est elle qui donnera le vrai goût de la crêpe alsacienne. On fait chauffer de l’huile dans une poêle ou dans une marmite plate et on verse une louche de pâte, jusqu’à obtenir une épaisseur d’environ 1 cm.

La crêpe alsacienne est épaisse, c’est sa marque de fabrique. Dès que la crêpe est dorée, on la retourne pour cuire l’autre côté. On sert les Eierkueche avec de la salade, mais aussi pourquoi pas avec de la choucroute. Autrefois, les grand’mères coupaient les restes de crêpes en lanières et les servaient dans un bouillon. D’autres les préfèrent sucrées… auquel cas on s’abstiendra de mettre de la ciboulette.

 

 

Crédit photo : Istock

Thématique(s) :
Gastronomie
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement