Les costauds du Grand-Ballon
Coup de Coeur Publié le 06 Juin 2017

Les costauds du Grand-Ballon

Attention ! C’est un truc pour les costauds et les costaudes. Altitude au départ : 373 m, à Willer-sur-Thur ; altitude à l’arrivée : 1 424 m, au Grand Ballon, le plus haut sommet des Vosges. Dénivelée positive : 1 231 m. Distance (mais cela compte-t-il encore ?) : 13,2 km. Ca c’est pour ces Messieurs. Pour ces Dames, ce sera 9 km et 822 m de dénivelée positive. C’est la Montée du Grand Ballon. Le must alsacien de la course en montagne, inscrite depuis dix ans à la Coupe du monde de course en montagne, ce qui garantit quelques jolis bébés au départ. Le record de montée de 57’ 19’’ détenu par l’Erythréen, Petro Mamu, vainqueur des trois dernières éditions et champion du monde 2012, tiendra-t-il ? Suspense ! En 2016, le 302ème avait atteint le sommet en 2 h 58’ 17’’. Chapeau bas !

Après avoir traversé plusieurs villages dans la vallée et poursuivi leur ascension dans les pentes boisées du Hohneck et du Bieswald, les coureurs et les coureuses débouchent sur les hautes chaumes à près de 1 200 mètres d’altitude et s’engagent dans le single track : le sentier panoramique offre une vue imprenable (si la météo le permet…) sur toutes les Vosges du Sud, le Jura, la Forêt Noire, les Alpes par temps très clair et la plaine d’Alsace avant d’atteindre le sommet d’où il faut redescendre pour franchir la ligne d’arrivée. En 2016, près de 500 concurrents et concurrentes avaient affronté la montagne. Dont un grand nombre d’amateurs, qui aiment se mesurer aux tous meilleurs mondiaux dans une compétition internationale.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 8 juin. On peut aussi venir applaudir les courageux et les courageuses : ils et elles le méritent bien.

Thématique(s) :
Sport
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
Aucun commentaire
A lire egalement