L’alsacien au comptoir
Coup de Coeur Publié le 09 Juin 2016

L’alsacien au comptoir

Au Troquet des Kneckes, on aime l’Alsace et on vous le prouve. Maximes alsaciennes aux murs, carte gastronomique locale (mais pas que…), ici on boit des Schlouk et on vous souhaite Willkùmme. Mais, depuis maintenant quelques mois, l’établissement très en vogue de la Grand’Rue, à Strasbourg, a décidé de passer la vitesse supérieure : il propose à ses clients des cours d’alsacien avec un vrai professeur.

Ça se passe le mardi soir, autour d’une table, devant une bonne bière d’Alsace,  et souvent autour d’un thème précis, concocté par Sabine Lapp, la prof de comptoir. La classe, compte en général une petite dizaine d’élèves : des étudiants, des actifs, des mamies. Des touristes aussi quelque fois : allemands, polonais ou parisiens. Sabine vient avec ses supports, écrit les nouveaux mots au tableau et, si nécessaire, n’hésite pas à demander aux voisins un peu bruyants du babyfoot ou des tables voisines de baisser d’un ton.

Bref, une jolie manière d’apprendre ou de réviser son alsacien autour du stammtisch. Ce premier mardi de juin, c’était foot bien sûr, avec deux expressions au programme : Abseits odder faul ... Comme ça tout le monde sera prêt pour la prochaine saison du Racing. Et après les matchs à la Meinau, on file au Troquet des Kneckes, où on peut aussi boire de la Carola…

Crédit Photos : Frédéric Godard 

Thématique(s) :
Culture Insolite Patrimoine
Note :
Votez pour cet article :
Je vote !
2 Commentaires
A lire egalement